Mars 2016

 

COMMUNIQUÉ : Motion de la Fédération Nationale Droit du Patrimoine en vue du maintien de la sélection en Master 2

 

La Fédération Nationale Droit du Patrimoine,  attachée à délivrer le meilleur niveau de formation en droit du patrimoine, a pris connaissance de l'avis contentieux du Conseil d'Etat du 10 février 2016. 

 

Ainsi, à l'instar des sections 01, 02 et 03 du CNU, elle entend rappeler la nécessité de maintenir une sélection à l'entrée de la seconde année de Master et sollicite l'inscription des Master mention Droit du patrimoine dans la liste limitative du décret à venir énumérant les formations autorisées à sélectionner  à l'entrée du M2.

 

Marquées par une autonomie des méthodes pédagogiques en cohérence avec les objectifs scientifiques et professionnels du diplôme, nos formations offrent des enseignements théoriques spécialisés, méthodologiques et appliqués et une expérience en milieu professionnel sous la forme de stages, qui ne peuvent se concevoir qu'en tenant compte des aspects juridiques régissant les métiers du patrimoine, marqués par des conditions d'accès, ce qui nécessite une gestion des flux et donc justifie les moyens de les maîtriser, et l'existence de règles déontologiques, impliquant  un examen du dossier des candidat-e-s.  

 


 

Avril 2013

COMMUNIQUÉ : Réforme des Masters

La Fédération Nationale Droit du Patrimoine (FNDP) a été informée de travaux actuellement en cours au ministère, tendant à redéfinir l’architecture des masters.


Deux réformes envisagées suscitent l’inquiétude de la FNDP :

- la restriction des intitulés des mentions de master à une nomenclature ne comprenant plus de mention Droit du patrimoine 

- la suppression des spécialités.


La FNDP, organisme qui regroupe 5 masters de droit et gestion de patrimoine, considère que ces deux propositions sont de nature à emporter la confusion dans l’esprit des étudiants et des professionnels auxquels ils se destinent. A l’heure où le domaine patrimonial est en pleine croissance, de telles mesures lui apparaissent très nocives. L’absence de mention Droit du patrimoine emportera la confusion. Quant aux spécialités, elles permettent actuellement aux professionnels d’identifier les formations de niveau Master 2. Il est paradoxal d’affirmer que la nouvelle nomenclature ne doit pas être pensée que par les universitaires tout en proposant la suppression de toute référence à la spécialité à laquelle les professionnels sont attachés.


En conséquence, la FNDP émet le souhait que soient maintenues une mention spécifique permettant de regrouper les filières « Droit du patrimoine », ainsi que les spécialités de sorte à pouvoir très clairement identifier les diplômes de niveau Master, sans emporter la confusion dans l’esprit des étudiants et des entreprises susceptibles de les recruter.


Paris, le 10 avril 2013

Connexion

Recherche

Lettre de la FNDP

Rejoignez-nous

Devenez Adhérent

Adhérer

Avis du comité / Newsletter / Colloques / Conférences / Bourse de l’emploi / Publications

L'adhésion à la FNDP est valable pour une année civile et permet l'accès gratuit à toutes nos manifestations.