Motion de la Fédération Nationale Droit du Patrimoine en vue du maintien de la sélection en Master2

La Fédération Nationale Droit du Patrimoine,  attachée à délivrer le meilleur niveau de formation en droit du patrimoine, a pris connaissance de l’avis contentieux du Conseil d’Etat du 10 février 2016.

Ainsi, à l’instar des sections 01, 02 et 03 du CNU, elle entend rappeler la nécessité de maintenir une sélection à l’entrée de la seconde année de Master et sollicite l’inscription des Master mention Droit du patrimoine dans la liste limitative du décret à venir énumérant les formations autorisées à sélectionner  à l’entrée du M2.

Marquées par une autonomie des méthodes pédagogiques en cohérence avec les objectifs scientifiques et professionnels du diplôme, nos formations offrent des enseignements théoriques spécialisés, méthodologiques et appliqués et une expérience en milieu professionnel sous la forme de stages, qui ne peuvent se concevoir qu’en tenant compte des aspects juridiques régissant les métiers du patrimoine, marqués par des conditions d’accès, ce qui nécessite une gestion des flux et donc justifie les moyens de les maîtriser, et l’existence de règles déontologiques, impliquant  un examen du dossier des candidat-e-s.

Rechercher